Géopolitique - Association Burkina Faso

Aller au contenu

Géopolitique

Le Burkina Faso > Situation
Le BURKINA FASO
" Pays des hommes intègres"(*)
est un pays enclavé de l'Afrique de l'Ouest,
 avec au Nord le Sahel.

    Il n'a aucun accès à la mer.
    Les accès routiers par le Mali ou le Niger sont devenus
    dangereux.

    La seule voie ferrée, Burkina/Côte-d'Ivoire, devrait
    bientôt être réaffectée.


Nos 2 zones d'interventions
(Ci-dessous quelques dates)

 

Quelques dates :
  • 1895 : Colonisation Française
  • 1960 :  Décolonisation française rapide, car pays sans intérêt économique ou politique. Reste cependant "tutoré" par la France.
  • 1983 : Prise de pouvoir de Thomas Sankara
  • 1987 : Assassinat de Thomas Sankara et prise de pouvoir dictatoriale de son second Blaise Compaoré avec l'aide des pays occidentaux.
  • Fin-2014 : Destitution par la population de Blaise COMPAORE, maintenu au pouvoir pendant 27 ans. Gouvernement transitoire mis en place pour un an. 
  • Sept 2015 : Coup d'état manqué de G. DIENDERE, ancien général de l'armée dictatoriale.
  • Déc. 2015 :  Premières élections réellement démocratique : Christian Roch KABORE  est élu Président.
  • Janv 2016 : Attentats à Ouagadougou. Jusque-là le Faso était préservé des atteintes extrémistes.
  • A ce jour, le calme est rétabli mais la tâche du gouvernement, pour développer le pays, est immense. Le Burkina Faso est un pays rendu exsangue par plus d'un siècle de colonisation et  de dictature.

(*) Nom donné à la Haute Volta par Thoma Sankara

Thomas Sankara, né le 21 décembre 1949 à Yako en Haute-Volta et mort assassiné le 15 octobre 1987 à Ouagadougou au Burkina Faso, est un homme d'État anti-impérialiste, panafricaniste et tiers-mondiste voltaïque puis burkinabé, chef de l'État de 1983 à 1987.

Il incarne et dirige la révolution burkinabé du 4 août 1983 jusqu'à son assassinat lors d'un coup d'État qui amène au pouvoir Blaise Compaoré, le 15 octobre 1987. Il fait notamment changer le nom de la Haute-Volta, nom issu de la colonisation, en un nom issu de la tradition africaine : Burkina Faso, qui est un mélange de moré et de dioula et signifie pays des hommes intègres. Il conduit une politique d'affranchissement du peuple burkinabé. Son gouvernement entreprend des réformes majeures pour combattre la corruption et améliorer l'éducation, l'agriculture et le statut des femmes.

Retourner au contenu