Les enjeux de l'éducation - Association Burkina Faso

Aller au contenu

Les enjeux de l'éducation

Actions et projets > Objectifs généraux

          L'Apprentissage du français, langue officielle.


Il n'y a pas au Burkina Faso une  langue unique,  mais une multitude de langues locales et seulement orales*. Aucune d'elles n'étant majoritaire, le français imposé à la colonisation est restée langue officielle.

(La plupart des habitants de brousse ne parlent ni ne comprennent le français ; ils n'ont pas accès aux journaux, livres, directives officielles...)



La connaissance du français est une condition à l'insertion professionnelle.

 A 22 ans, Omar est fier d'aller à l'école. Il apprend à parler, lire et écrire le

français aux cours du soir, il est en CP. Le reste du temps il est vendeur-

ambulant, manœuvre ou serveur, sans travail stable.

* On peut maintenant trouver quelques livres publiés en Moré.


       
L'accès à l'apprentissage du français et à l'Instruction donne le choix d'agir sur sa propre vie et le développement de son pays.




  •   Citoyenneté :  s’informer, s'exprimer, prendre part à la vie démocratique
  •   Santé et espérance de vie : agir sur la régulation des naissances, la prévention du SIDA, des maladies liées à l'eau...
  •   Social : accéder à un travail et à l'autonomie financière et morale
  •   Économie : développer les compétences, le commerce..., créer de petites entreprises, développer les ressources d'énergie,  solaire, eau ... 
  •   Agriculture : comprendre et agir sur le déboisement, l'exploitation de l'eau
  •   Culture : lutter contre l’obscurantisme de certains rites ancestraux, excision,   mariages forcés..., tout en préservant la richesse et l'identité de la tradition africaine. 

            





       




















Retourner au contenu